Nom de la ville/municipalité: Al Sarhan

Population: 26 000 (2019)

Superficie: 22,8 km²

Le district de Sama al Sarhan se situe dans la partie nord-ouest du gouvernorat d’AL Mafraq, et plus exactement sur une bande frontalière d’environ 14 km avec la Syrie, laquelle comprend sept villes distinctes.

Nom du maire: M. Khalaf Ayed Al-Sarhan

Contact: Centuryfe_khalaf@yahoo.com

Site internet: s.o

Caractéristiques principales: 

Ce district jouit d’une position stratégique importante en tant que zone frontalière avec la Syrie avec la présence du poste-frontière de Jabber, deuxième point de passage de la Jordanie.

Activités économiques principales : 

La région d’Al Sarhan est réputée pour son agriculture et son élevage, qui constituent les principaux piliers de son économie. L’élevage est le principal revenu pour 15 % de la population. En ce qui concerne le secteur commercial, la zone du district est florissante de ce côté : l’activité commerciale se manifeste par une lignée de magasins gérés par une partie des citoyens de la localité.

Conditions et défis environnementaux:

La plupart des travailleurs occupent des emplois dans l’administration civile, l’entrepreneuriat, le militaire, le commerce, l’agriculture et l’élevage. Toutefois, le district est confronté à un grave problème de chômage, la proportion de chômeurs dans la population active totale s’élevant à 25 %. Les régions d’Al Sarhan comptent plusieurs îlots de pauvreté (le taux de pauvreté s’élevant à 27 % de la population totale). Le district est toujours confronté à des défis majeurs : notamment dans la recherche de solutions aux crues soudaines, et la création d’infrastructures adéquates pour la collecte et le traitement des eaux usées.

Situé à 1026 mètres au-dessus du niveau de la mer, Al Sarhan subit plusieurs types de changements climatiques qui affectent principalement la santé publique, l’eau et l’agriculture. L’augmentation de la température a provoqué la destruction de plusieurs cultures et arbres, en plus des inondations qui ont endommagé de nombreuses terres agricoles. En outre, la localité est confrontée à des problèmes de raréfaction de l’eau, notamment l’épuisement des réservoirs souterrains en raison de la rareté et de la perturbation des saisons des pluies.

Menu