Nom de la ville: Commune de Nabeul

Population: 70 437 habitants (2014)

Superficie: 2 822 Km².

Chef-lieu du gouvernorat du même nom, Nabeul se trouve au sud de la péninsule du Cap Bon. Située à 65 kilomètres au sud-est de Tunis, capitale du pays, Nabeul est l’une des plus importantes bourgades qui se succèdent le long de la côte du golfe.

Nom du Président: Mme Basma Maatoug Meddeb

Contact: Mme Hajer Bejaoui – Architect : hajer_bejaoui@hotmail.com

Site internet: http://www.nabeul.gov.tn

Caractéristiques principales:

La zone touristique Nabeul-Hammamet compte environ 125 hôtels dont 33 hôtels de luxe (classés 4* et 5*) offrant 43,255 lits et deux terrains de golf. Ceci en fait le plus important pôle touristique à l’échelle nationale, reflétant ainsi le caractère balnéaire du tourisme, qui reste en forte relation avec des plages attrayantes et un climat ensoleillé.

L’existence des monuments touristiques tel que le site archéologique Néapolis vient renforcer le secteur touristique de la commune.

Activités économiques principales:

Le secteur agricole présente une surface de terres labourables qui s’élève à 28820 ha. La production agricole est dominée par l’arboriculture et les céréales.

Le secteur industriel de Nabeul est dominé par les industries du textile et d’habillement qui accaparent 27% des unités de production et 39% des emplois industriels. Nabeul compte 671 entreprises industrielles, (soit plus de 12% du tissu industriel national) lesquelles emploient 71 mille personnes.

Quant à l’activité commerciale à Nabeul, elle se base principalement sur la vente des produits artisanaux à savoir la poterie, le fer forgé, les nattes, les épices, les fleurs d’orangers etc.

Conditions et défis environnementaux:

La ville de Nabeul est très vulnérable aux effets des changements climatiques notamment des pluies extrêmes et des écoulements d’eau donnant lieu à des inondations de plus en plus fréquentes.

La protection de la ville nécessite la construction d’un canal-ceinture en amont de celle-ci, le réaménagement des oueds existants pour améliorer l’écoulement, le reboisement de la zone pour la protection des berges des oueds ainsi que la fixation et le traitement des sols en des plateaux horizontaux pour les stabiliser. Les objectifs étant de réduire la vulnérabilité et adapter la ville face aux inondations, réduire le risque d’inondation durant les événements pluvieux, protéger la population et ses biens, améliorer le système d’évacuation des eaux pluviales et préserver les zones touristiques et les activités artisanales.

 

Menu