Mise en place de la coopération entre les projets Clima-Med (UE) et CEDRO V au Liban

Le projet Clima-Med, financé par l’UE, et le projet CEDRO 5 du PNUD au Liban (également financé par l’UE) ont uni leurs efforts pour mettre en œuvre des projets municipaux pilotes à titre de mesures de démonstration à reproduire. Ces actions ont été sélectionnées parmi celles prescrites dans les Plans d’action pour l’accès à l’énergie durable et le climat (PAAEDCs), préparés par les municipalités de Baakline, Kab Elias, Batloun, Bishmizzine et la Fédération des Municipalités de Dannieh avec l’appui du projet Clima-Med. Ces plans comprennent des mesures et des modèles de production et de consommation d’énergie à long terme, et visent les bâtiments municipaux, résidentiels et commerciaux, les transports urbains, les installations de traitement des déchets, la production locale d’électricité « verte », ainsi que des mesures d’adaptation pour lutter contre les effets du changement climatique.

Certaines de ces actions seront directement financées par l’UE par l’intermédiaire du projet CEDRO 5 du PNUD ; les autres seront financées par le biais d’une plateforme de financement participatif de type crowdfunding comme « projets pilotes à déployer à grande échelle ». Afin de faciliter cette réplication, des directives sur le financement seront disponibles afin d’expliquer en détail les modèles de financement appliqués dans ces projets municipaux. Ceux-ci devront être conformes aux recommandations du document de Stratégie de financement de l’action climatique, que le projet Clima-Med est en train de préparer pour chaque pays partenaire.

Tout au long de la mise en œuvre, les équipes des deux projets ont travaillé étroitement avec les municipalités, en commençant par sélectionner les cinq premières actions pour l’élaboration de leurs études de faisabilité technique et financière nécessaires, et dont les premières visent à remodeler et à réhabiliter les bâtiments municipaux sur le plan de l’efficacité énergétique. Plus précisément, les projets prévoient l’installation de petites centrales photovoltaïques dans des installations publiques.

Les projets prévoient également des formations à l’intention des techniciens municipaux sur la thématique de l’efficacité énergétique et de la gestion financière dans la mise en œuvre des projets.

L’importance de ces projets est de permettre aux autorités locales de montrer l’exemple en utilisant les énergies renouvelables dans les bâtiments publics et d’aider à populariser le concept des énergies renouvelables aussi bien dans les bâtiments municipaux que dans le secteur privé.Clima-Med et le projet CEDRO 5 PNUD apporteront une assistance technique complémentaire et des subventions partielles aux municipalités ciblées pour la sélection et la mise en œuvre de 10 nouvelles interventions pilotes en matière d’énergie durable.

L’objectif du projet Clima-Med, financé par l’UE, est de renforcer la sécurité énergétique et la capacité d’adaptation des pays partenaires tout en favorisant leur transition vers des économies à faible émission de carbone et résilientes au changement climatique, contribuant ainsi à des contextes socioéconomiques plus stables, performants, compétitifs et résilients face aux changements climatiques. Le projet porte essentiellement sur les aspects suivants : l’appui des politiques et stratégies énergétiques durables tant au  niveau local que national   ; fournir une assistance technique afin de soutenir la formulation et la mise en œuvre des Plans d’actions en faveur de l’accès à l’énergie durable et du climat (PAAEDCs) ; aider les municipalités partenaires à bénéficier d’un meilleur accès aux mécanismes de financement menant à la mise en œuvre d’actions concrètes et durables aux niveaux national et local.

Le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) a lancé la mise en œuvre du projet CEDRO 5, financé par l’Union européenne. Le projet CEDRO 5 est mis en œuvre en partenariat avec l’Association des industriels libanais (ALI), le Conseil libanais du bâtiment durable (LGBC) et l’Institution internationale des crédits pour les énergies renouvelables (I-REC). L’objectif du projet CEDRO 5 est de renforcer l’innovation, l’entrepreneuriat et la recherche, de faciliter le transfert des technologies et la création de nouvelles chaînes de valeur dans le secteur des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, et d’appuyer l’adoption de politiques, formations et renforcement des capacités adaptés.

photo: Christelle Hayek

 

Menu