Les villes égyptiennes font preuve d’un engagement sans faille dans la lutte contre le changement climatique, et tout cela se retrouve dans le quatrième court-métrage Clima-Med : Une lueur d’espoir.

Alors que l’Égypte accueillera dans moins de 45 jours la 27ème conférence des parties sur le changement climatique, la CoP 27, dans sa ville touristique côtière de Sharm El Sheikh, il existe des preuves évidentes de son engagement à travailler dur sur les questions climatiques, qui sont au cœur du programme européen « Pacte vert ». Il a également lancé la stratégie nationale pour le climat à l’horizon 2050 et donné la priorité à l’action climatique pour la durabilité environnementale du pays.

En Égypte, de nombreux défis environnementaux convergent : la pollution, les fortes pluies, la croissance urbaine et la hausse des températures menacent son agriculture et affectent son développement économique local et sa santé publique. En réponse à cela, dix villes ont rejoint le projet Clima-Med et ont développé leurs Plans d’action pour d’accès à l’énergie durable et le climat, PAAEDCs, afin de changer le cours des choses et d’apporter des effets positifs sur le bien-être des communautés dans le pays.

Transportant les spectateurs à travers les villes, le quatrième court-métrage de Clima-Med, « Une lueur d’espoir », est centré sur des histoires inspirantes d’habitants et d’acteurs locaux égyptiens, leurs actions et leurs solutions pour lutter pour un avenir plus durable. Il montre également l’engagement de l’UE dans la région, qui mène des politiques ambitieuses avec ses partenaires internationaux pour l’action climatique.

Regardez le film ici: https://www.youtube.com/watch?v=rMk24GSUTWI

Menu