Nom de la commune: Commune d’Er-Rich

Population: 25 923 habitants (2014)

Superficie: 80 Km2

Er-Rich en langue amazigh signifie bouclier rocheux, ou piles de pierres. La cité amazighe a été fondée par Sidi Ali Ashali et est située au début du tronçon de l’Atlas entre la vallée de Ziz et Oued Sidi Hamza entre les villes d’Errachidia (66 km) et Midelt (75 km).

Nom du Président: M. Ahmed El Azouzi

Contact: Abba El Mustapha: abba60elmustapha@gmail.com

Caractéristiques principales:

La situation géographique de la ville d’Er-Rich est l’une des caractéristiques territoriales les plus importantes qui doivent être investies dans le tourisme, le commerce et les services, car la ville est située dans la région de l’Atlas oriental, plus précisément dans la zone oasis de la vallée de Ziz, ce qui lui a permis d’acquérir une situation géographique distincte au cœur du bassin de Ziz entouré d’un groupe de sommets. La hauteur montagneuse dépasse 1 400 mètres au-dessus du niveau de la mer. Cet emplacement a également fait de la situation géographique d’Er-Rich, une région imprenable en plus d’être un passage stratégique entre les zones tribales les plus importantes du Grand Atlas oriental.

Activités économiques principales:

Malgré l’importance de la situation géographique de la ville d’Er-Rich qui lui procure une diversité naturelle exceptionnelle, sa production agricole reste très modeste à cause de la structure de la terre de la région qui est peu productive (95% de terre sableuse).

Actuellement, la ville d’Er-Rich est marquée par une récession économique, suite à l’arrêt de l’exploitation minière du plomb dans la région industrielle d’Er-Rich qui est par ailleurs, très peu développée.

L’économie de la ville se limite donc à l’élevage et au commerce.

Conditions et défis environnementaux:

Ayant un climat semi-aride, très froid en hiver, chaud en été, avec un important écart de température : 1°C en hiver, et plus de 35°C en été, la ville connait tout de même des inondations à cause de fortes pluies ; raison pour laquelle la commune s’est engagée dans le cadre du projet Clima-Med à préparer son Plan d’action pour l’accès à l’énergie durable et le climat (PAAEDC) afin de planifier des actions d’adaptation et d’atténuation au changement climatique, comme par exemple un projet de protection contre les crues et les inondations et la création de nouveaux espaces verts dans la commune.

Menu