Nom de la ville: Moukhtara

Population: 3900 (2017)

Superficie: 3,6 km²

Moukhtara se situe dans le district du Chouf, une division administrative du gouvernorat du Mont-Liban et se trouve sur le côté supérieur du Caza du Chouf. Elle se situe à 52 km de Beyrouth et à 6 km du siège du Caza Caimacamiyat à Beiteddine, à 850 m d’altitude et elle se trouve à un carrefour de Jezzine par Bater et de la Bekaa par Maaser El Chouf.

Elle est délimitée par Ain w Zain au nord, par Ain Qeni au sud, par Maaser Al chouf à l’est et par Jdaideh à l’ouest.

Nom du maire: M. Roger Al-Ashi

Contact: moukhtara@terra.net.lb

Site internet: s.o

Caractéristiques principales:

Moukhtara est l’un des plus importants villages historiques de la région du Chouf, qui a su conserver son mode de vie traditionnel. Il s’agit d’un lieu unique, doté d’un emplacement stratégique et d’une formation naturelle, il est considéré par beaucoup comme un chef-d’œuvre de la nature. De plus, Moukhtara n’est qu’à 15 minutes de la plus grande réserve naturelle du Liban, la réserve de biosphère des cèdres du Chouf, qui couvre 5 % de l’ensemble du pays, s’étend sur 50 000 hectares et comprend 6 forêts de cèdres.

Activités économiques principales:

L’économie repose sur deux grands secteurs économiques, l’agriculture et le tourisme. Le secteur agricole est le plus gros employeur avec 50 % de la population qui en dépend directement ou indirectement. Le village est caractérisé par la plantation d’oliviers.

En outre, le tourisme dans le village est un facteur de développement économique et s’appuie sur des paysages naturels et des monuments historiques.

Conditions et défis environnementaux:

Le village dispose de bonnes infrastructures dans divers secteurs, ce qui permet aux habitants de bénéficier de services de base pour effectuer diverses tâches, se déplacer facilement et leur assurer une vie décente.

Le village bénéficie d’un climat doux avec des journées chaudes en été et froides en hiver en raison de sa situation sous les montagnes du Chouf. Le village est riche en eau, mais ces derniers temps, il a été confronté à une pénurie d’eau, ce qui a conduit les autorités locales à réfléchir sérieusement à l’augmentation de la capacité de stockage de l’eau et à la mise en place de projets de collecte de l’eau.

Menu