Nom de la ville/municipalité: Al Salt

Population: 143 626 (2018)

Superficie: 119 km²

Al Salt se trouve au cœur de la « Brigade d’Al Salt » et est administrativement affiliée au gouvernorat de Balqa. Elle se situe à 25 kilomètres à l’ouest d’Amman dans une région montagneuse, à une altitude moyenne d’environ 1000 m au-dessus du niveau de la mer.

Nom du maire: M. Khaled Hussein Al-Khashman

Contact: info@salt.gov.jo

Site web: http://www.salt.gov.jo/Default.aspx?LNG=1&P=H

Caractéristiques principales:  

Il s’agit d’une ancienne ville agricole et centre administratif du centre ouest de la Jordanie. Son emplacement sur l’ancienne route principale menant d’Amman à Jérusalem en fait un lieu historique stratégique et passerelle commerciale importante entre le désert oriental et l’ouest, il a été un lieu important pour les nombreux chefs de la région.

Activités économiques principales:

Al Salt est réputée pour la fertilité de son sol et la qualité de ses récoltes de produits maraîchers, notamment les solives, les tomates, les raisins et les pêches, ce qui lui confère un caractère agricole.

La ville dispose également d’un secteur touristique actif, proposant un grand nombre d’installations et de sites touristiques qui ajoutent à la ville un caractère touristique, patrimonial et religieux.

La ville se distingue aussi par une activité commerciale importante et une variété d’établissements commerciaux ainsi qu’un grand nombre d’usines, principalement des usines pharmaceutiques et de production alimentaire.

Conditions et défis environnementaux:

Dans Al Salt et ses districts, le taux de chômage tourne autour de 19,3 %, un taux supérieur au taux national (18,5 %). La localité bénéficie cependant d’infrastructures et de services gouvernementaux qui constituent la base d’une vie décente. Néanmoins, la ville a encore besoin d’améliorations significatives des infrastructures existantes en ce qui concerne le traitement des eaux usées, l’entretien des routes et la gestion des déchets solides.

Le climat est doux et froid en hiver et doux en été avec une pluviométrie moyenne de 600 mm. Cependant, la ville a dû faire face à l’augmentation progressive de la température au cours des dernières années, les incendies de forêt ne sont pas rares l’été. En plus d’autres changements tels que la diminution des précipitations de neige, le changement climatique a des répercussions non négligeables sur plusieurs secteurs, dont l’agriculture, la santé publique et l’eau.

Menu